Nov
01

Le MXP4: l'alternative au MP3 qui intéresse l'industrie du disque

Auteur // Thomas H

mxp4logo.jpg 

La dématérialisation de la musique: un gros problème pour beaucoup. D'autant plus que la plupart des utilisateurs consomme du mp3 en masse, un format très limité et de qualité relativement médiocre. L'industrie du disque stagne et critique, sans vraiment chercher à la comprendre, cette évolution du marché. Mais c'est une révolution avec laquelle il faut désormais compter et surtout qu'il faut continuer en repensant notre manière d'aborder la musique et c'est certainement ce que s'est dit la société parisienne Musinaut External link en créant un nouveau format musical révolutionnaire: le MXP4.

mxp4player.jpgCe format va bien au delà de la simple écoute et donne à la musique virtuelle une particularité qui en fait un format à part entière. On change totalement notre façon d'aborder la musique, avant on lançait un morceau et on le laissé se dérouler jusqu'au bout, aujourd'hui le MXP4 permet d'intégrer dans un même fichier de compression les rush d'enregistrement du morceau, des remixes, plusieurs version ( radio edit, extended,..). Le fichier est donc aussi intéressant pour l'auditeur que pour le compositeur. Là où, avec un format habituel, l'artiste ne devait choisir que 20 pistes (par exemple) et mettre de cotés les centaines de pistes enregistrées restantes, il pourra désormais les inclures dans son morceau sous formes de "skins", des boucles sous formes de briques qui refléteront "l'état d'esprit et la sensibilité de l'artiste au moment de l'enregistrement", explique Gilles Babinet, l'un des créateur du format, "un morceau initial de 3 minutes peut contenir 400 briques et ainsi durer largement plus d'une heure sans jamais être répétitif". Le logiciel permettant de lire les fichiers sera disponible gratuitement sur MXP4.com External link et les premiers morceaux seront disponibles sur le site Flying Truffles External link

Mais la révolution ne s'arrête pas là et frôle complètement la science fiction. Musinaut est en train de passer un accord avec une start up américaine, Neurosky External link , pour mettre au point un casque audio qui, une fois branché à un baladeur mxp4, arrangerais la musique en fonction de l'humeur de l'utilisateur. Voilà la permière expérience de controle d'une machine par la pensée!

Musinaut est assis sur un trésor. L'industrie du disque s'intéresse vraiment à ce support annoncé comme protégé du piratage (mais bon le cd était aussi déclaré comme non piratable et était une réponse à l'essor de la cassette qui, parait-il, "tuait" le vinyl) et a déjà prévu de sortir ce format sur cd ou dvd avec les différents titres et le lecteur inclu, Warner a même voulu racheter l'entreprise avant l'été. Musinaut est aussi en train de mettre sa technologie à disposition des constructeurs de baladeurs toujours en quète du système qui détrônera le i-Pod.

Ce système est clairement intéressant mais il semble que les industriels n'ont toujours pas saisi la façon d'aborder internet et s'ils s'intéressent à ce support c'est à cause du fait qu'il soit non piratable et qu'il pourrait enfin augmenter leur chiffre d'affaire. Sans jamais tirer les leçons du passé, sans jamais comprendre les attentes des utilisateurs et l'évolution du marché, l'industrie du disque s'obstine et s'entête. L'apparition de licences comme les Creative Commons ou Jamendo montrent bien ce désir de liberté créative ouverte à tous et désolidarisée de toute idée commerciale. Il faut trouver un autre moyen pour les artistes de vivre tout en créant librement. Au travail!

Comments  

 
#1 Dorian 01-11-2008 14:13
p'tain c'est de la science fiction
Quote
 
 
#2 Groove N\ Vibes 01-11-2008 15:11
Le dernier paragraphe résume bien la situation. Au lieu de développer les formats de stockage libres de droits et de meilleurs qualité ( remarque, ça existe déjà et ça s'appelle le FLAC - encore vendu sur trop peu de plateforme !! mais ça s'améliore ), on préfère développer des formats fermés et soit-disant non piratable ... Pourtant les bonnes idées ne manquent pas, par exemple, offrir les fichiers FLAC ou WAVE correspondants pour tout achat de vynil !! Un peu d'imagination.
Quote
 
 
#3 bigbabou 01-11-2008 18:06
intéressant sur le concept, bien que j'ai un peu peur que ça tourne au remplissage. Plus besoin de faire une sélection avec ça on peut tout balancer. De quoi avoir plus de soupe en faite ...
Et puis sans parler que c'est quelque chose qui intéresse le smajors par ce que soit disant non piratable. j'attends de voir ...
Quote
 
 
#4 Reymond 03-11-2008 23:57
à relire
Quote
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir