Audio/Mix

Juil
06

Radiohead : In Rainbows en écoute gratuite sur last.fm

Auteur // bigbabou

radiohead In Rainbows sur last.fm
Rapellez vous, en octobre dernier Radiohead proposait son dernier album In Rainbows en téléchargement "gratuit" sur la toile. Outre le fait que l'opération semblait avoir réussie, le groupe d'Oxford avait bénéficié d'une communication planétaire sans précédent et cela sans débourser un centime.

Si vous avez raté cette opération Radiohead offre une séance de rattrapage, à l'image de ce qu'avait fait Portishead avec leur nouvel album External link Third, en proposant leur dernier opus en écoute gratuite sur le site last.fm External link. L'intégralité des 10 titres sont en écoute ici : http://www.lastfm.fr/music/radiohead/in%20rainbows/?autostart External link

Bref si nos chers artistes français signent des manifestes bidons et inutiles External link en se disant qu'ils pourront contrer les méchants pirates d'internet, Radiohead, plutôt que de chercher à contrer l'incontrable, adopte une démarche totalement opposée qui semble bien plus réfléchie et viable. Parfois on se dis qu'on a bien la tête dure en France ...

Tiens au fait, vous en avez pensé quoi de cet album ?

Jui
06

Vous avez loupé la conférence don't kill the vinyl ? Heureusement IBE est là !

Auteur // bigbabou

Si comme moi vous n'avez pas pu vous rendre à la conférence organisée par Technopol au mois d'avril dernier sur le thème du vinyle et que ce n'est pas faute d'être intéressé par le sujet, voilà de quoi se rattraper. En effet, la web radio IBE, pour "Ich Bin Ein Elektroniker", projet monté par le collectif Respire External link a couvert l'événement.

Ainsi ce sont trois épisodes d'environ 30 minutes chacun où les personnes présentes se soir là se prêtent au jeu de l'interview. Christophe Vix Gras, président de Technopol,  les représentants de Cyberprod et Toolbox (deux des gros distributeurs de vinyle parisien) nous parlent du marché de la galette et des nouvelles filières de distributions numériques.

On y apprend pas mal de choses intéressantes, comme le fait que les bons vinyles font encore de bons scores, que c'est la  musique  (soupe) la plus "commerciale" qui souffre le plus du téléchargement et qui connais la plus grosse baisse des ventes, que les "jeunes" ne s'intéresse plus à la "bonne" musique (sans faire de l'anti-jeunissme), et que FG même si elle a participé à l'essor de cette musique n'apporte aujourd'hui plus rien, au contraire. (mais ça on le savait déjà)

Une bonne mine d'info à écouter au plus vite et merci à IBE de rendre ces conférences accessibles aux non parisiens et aux parisiens occupés.

Pas de liens de téléchargement direct ici mais rendez-vous sur cette page pour télécharger les 3 épisodes External link. De nombreuses émissions sont également en téléchargement sur le site.

Bonus

Un article assez complet External link du site Ecrans External link sur le vinyle qui redonnera un peu d'espoir au plus péssimiste sur l'avenir du vinyle.

Mai
29

Ecouter les extraits du livre Global Techno

Auteur // bigbabou

gobal-techno-1.1.jpg En décembre dernier sortait une réédition du livre Global Techno de Jean Yves Leloup consacré à la culture électronique. La chose toujours très frustrante avec le format papier ce sont les énumérations de titres ou de genre musicaux. Même avec la meilleure des description, il est toujours difficile de se faire une idée de comment cela peut sonner. Si le livre de Laurent Garnier, Electrochoc, est accompagné d'un mini site avec  les extraits des morceaux External link cités dans  l'ouvrage, rien de cela n'existe pour celui de Jean Yves Leloup, dommage.

Heureusement, l'auteur du blog Groove & Vibes External link s'est lancé dans l'aventure de compiler tout ça. Cela commence par New York et Detroit avec des extraits de morceaux du Loft, club mythique de New York, puis pour Detroit des extraits d'Underground Resistance, Inner City ou encore Richie Hawtin .

L'article avec ces extraits est ici External link. Un second article sur le chapitre archéo Techno est ici External link. De quoi re-découvrir auditivement cet ouvrage et mieux comprendre l'évolution du dernier courant musical du siècle.

A noter également le blog qui accompagne ce livre External link, rempli d'articles très intéressants qui ont servi de support au livre. De la culture toujours bonne à prendre.

Mai
01

Detroit Classic : les classiques de Detroit mixés par Vince Watson

Auteur // bigbabou

Vince Watson

Le son de Detroit est sans doute ce qui caractérise le mieux Vince Watson. J'ai découvert cet artiste dans un mix de Laurent Garnier où mes oreilles furent irrésistiblement attirées par les nappes de son titre Aurelon. Je remercie d'ailleurs Nimä Skill External link au passage pour me l'avoir dégotté.

Vince Watson - Aurelon (remastered Original)

Malgrès le fait qu'il ait signé sur des labels aussi prestigieux que Transmat ou Planet E (labels légendaires de Detroit) et sorti deux maxis chez Fcom, la crise du disque ne l'a pas épargné. Son dernier album n'a pas vu le jour et son label Bio Records, fondé en 2000, n'existe plus aujourd'hui que sur Itunes.

Cependant un nouveau maxi intitulé Ethereal devrait paraitre fin mai. Initialement composé en 1994, repris en 2004 ce n'est que 14 ans plus tard qu'il sortira sur l'excellent label hollandais Delsin Records. Malgré ces péripéties une sortie à ne sûrement pas manquer pour tout amateur de "Detroit music" qui se respecte.

Comme un tribut à la capitale historique de la musique techno et à sa musique, le troisième volume de ses mixs "Detroit Classic" vient de sortir. Un hommage à cette musique au style si reconnaissable et particulier qui compile tous ces classiques qui ont fait la renommé du "son" de Detroit. Le Mix est si finement exécuté et la sélection tellement bonne que je n'ai pas pu attendre d'avoir écouté les trois pour le partager. Les trois volumes ont pris leur place dans un coin de mon disque dur, rayon "Detroit", bac "Mix indispensables" !

Playlist et écoute dans la suite de l'article.

Avr
02

The End Club lance son podcast et sort une net compilation : "Recommends"

Auteur // bigbabou

end club recommends podcast

Après le lancement du podcast du célèbre club anglais Fabric, aussi connu et reconnu pour ses compilations, c'est un autre mais non moins célèbre lieu de la nuit londoniennene qui se jette dans l'arène de la musique gratuite sur le web.

Tout d'abord, le classique podcast. S'il était déjà possible d'écouter pas mal de mix des artistes qui sont passés dans le club, il fallait de se connecter et utiliser le lecteur du site. Dorénavant, le site propose un podcast mensuel avec la première partie du mix, la suite est quand à elle est touours disponible par le système classique. Malheureusement on est obligé de faire avec Itunes, puisque seul ce lien External link est disponible pour s'abonner. 

Le premier épisode est réalisé par les résidents, Layo and Bushwacka

Tracklist 

  1. Omar 5 – Psychotic Photosynthesis
  2. Koletzki & Meindl: Tiger
  3. Lee Jones: A Man (Marco Resmann Remix)
  4. Vincenzo: The Shadow People
  5. Sascha Funke: Double Checked
  6. Stefan Tretau: Chittafong (Seth Troxler remix)
  7. Matt Vega: Bucking Bronco
  8. Kaiser Souzai: Alto Cumulus
  9. Riley Reinhold: Lights In My Eyes (Patrice Baumel Remix)
  10. Ricardo Villalobos: Enfants
  11. And.ID: One is not Enough


Bien sûr, pour écouter la suite qui est ici External link il faut s'enregistrer mais cela vaut la peine car c'est également avec une deuxième bonne nouvelle ....