Avr
02

The End Club lance son podcast et sort une net compilation : "Recommends"

Auteur // bigbabou

end club recommends podcast

Après le lancement du podcast du célèbre club anglais Fabric, aussi connu et reconnu pour ses compilations, c'est un autre mais non moins célèbre lieu de la nuit londoniennene qui se jette dans l'arène de la musique gratuite sur le web.

Tout d'abord, le classique podcast. S'il était déjà possible d'écouter pas mal de mix des artistes qui sont passés dans le club, il fallait de se connecter et utiliser le lecteur du site. Dorénavant, le site propose un podcast mensuel avec la première partie du mix, la suite est quand à elle est touours disponible par le système classique. Malheureusement on est obligé de faire avec Itunes, puisque seul ce lien External link est disponible pour s'abonner. 

Le premier épisode est réalisé par les résidents, Layo and Bushwacka

Tracklist 

  1. Omar 5 – Psychotic Photosynthesis
  2. Koletzki & Meindl: Tiger
  3. Lee Jones: A Man (Marco Resmann Remix)
  4. Vincenzo: The Shadow People
  5. Sascha Funke: Double Checked
  6. Stefan Tretau: Chittafong (Seth Troxler remix)
  7. Matt Vega: Bucking Bronco
  8. Kaiser Souzai: Alto Cumulus
  9. Riley Reinhold: Lights In My Eyes (Patrice Baumel Remix)
  10. Ricardo Villalobos: Enfants
  11. And.ID: One is not Enough


Bien sûr, pour écouter la suite qui est ici External link il faut s'enregistrer mais cela vaut la peine car c'est également avec une deuxième bonne nouvelle ....

 

En effet non content de sortir un podcast, le club lance également une net compilation External link (mensuelle toujours) de 13 morceaux en téléchargement gratuit. Baptisé "Recommends" elle a vocation à découvrir de nouveaux talents mais aussi des artistes confirmés. Et pour de la musique gratuite il n'y a pas que des inconnus puisque on retrouve entre autre des titres de Carl Craig et Simian Mobile Disco et des labels comme Soma, Big Dada ou encore !K7. Certes les tracks ne sont pas des plus récents pour certains mais on ne va pas cracher dans la soupe non plus.

Tracklist 

  1. Pepe Deluxe: Mischief of Cloud 6 (Catskills)
  2. Cadence Weapon: In Search of the Youth Crew (Big Dada)
  3. The Black Ghosts: Something New [Galactic Version] (Southern Fried)
  4. Simian Mobile Disco: Hustler [Skatebard Remix] (Wichita)
  5. Alex Metric: What She Wants (Marine Parade)
  6. Marlow: Convoy (Blackacre)
  7. Cloud: Diamondtrack (Exceptional Records)
  8. Break 3000: Bleed Like Me (Dirt Crew)
  9. Let’s Go Outside: I Can’t Sleep (Soma)
  10. Hipp-E Featuring Lamont Moerhaus: Dance Wit Me (Slip'N'Slide)
  11. Jose James: Black Eyed Susan (Brownswood)
  12. Late of the Pier: The Bears Are Coming [Partyshank Remix] (Parlophone)
  13. Carl Craig: Brain Freeze (!K7)

the end club Recommends External link Et comme ils font les choses bien, il est même possible de télécharger pour imprimer, non pas une simple jaquette, mais carrément un livret External link ! 9 pages avec bien évidement le tracklist mais aussi une brève présentation de chaque artiste. La classe quoi.

Si ce premier épisode vous tente, la suite qui devrait sortir le 24 avril parait alléchante avec en annonce des titres de Border Community, Cocoon, Mobilee ou encore Poker Flat ... à surveiller donc.

 

Une annonce prometteuse donc, qui montre combien les grands clubs anglais ( ou Allemand avec le Tresor, bien que cela soit un peu différent) ont bien compris le businnes du web. Pendant ce temps là, leurs équivalents frenchie sont un peu à la ramasse. Il y a bien le Rex Club qui tient un blog External link assez sympa au demeurant mais point de musique à l'horizon. Et si le Djoon External link possède un podcast  (je ne sais même plus où je l'ai trouver d'ailleurs) il est encore loin de fournir le même service.

Quel peut être l'intérêt de ne pas diffuser une sélection soirées alors que les mixs s'échangent à  coup de YouSendIt et autre client pear 2 pear ? Il y a bien des initiatives mais infine payante alors que les clubs pourraient bien s'arranger de quelques revenus supplémentaires par le biais du web. Nos voisins clubber britanniques seraient ils de meilleurs business man ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir