Fév
19

Harder Faster Scooter!!!

Auteur // beegeesman

scooterScooter... Un seul mots, plusieurs sens. Pour les kikoolol qui sont nés après la glorieuse époque de l'eurodance, ou qui mouillaient encore leur Pampers premium à cette époque, ce Scooter (ou « Boostaire ») sera plus un objet de convoitise, visant à se la péter grave devant les copains au collège. Pour d'autres nostalgiques, en mal de sensation revival, Scooter est un groupe légendaire, original, décalé et toujours sur le devant de la scène, malgré les 15 ans de carrières et le revirement stylistiques dans le monde de l'électro.

Alors, vous avez le droit légitime de vous poser la question de savoir pourquoi j'ai voulu écrire un petit morceaux sur eux. Ma réponse serait à l'image du groupe, énigmatique et incompréhensible : « j'en sais rien » !! Donc, voici quelques lignes qui refléteront, j'espère, ma fascination (peut-être pas quand même, mais pas loin) pour ce groupe qui, malgré les années, ne change pas et continu sur son rythme Hyper Hyper !!!

Après un projet avorté, Celebrate the Nun, Scooter naît et démarre en trombe en 1994, en sortant le tube planétaire Hyper Hyper, on soupçonne déjà Scooter de s'être « kité » avec un pot ninja noir chromé (comprenne qui pourra) débrideur de carrière. La ligne directrice de ce groupe découle donc de ce morceaux tech-rave, qui au départ ne se destinait pas à se voir tuné avec des paroles. C'est lors d'une de leur première performance live (suite à leur premier succès « Vallée des larmes »...) que H.P. Baxxter improvisera des paroles sur le futur Hyper Hyper, à la base seulement instrumentale. Un petit coupe de carbu sur les distinctions et chiffres divers ? Scooter c'est 15 ans de carrière, 14 millions d'albums vendus, 80 disques d'or et de platine. Ces 3 dernières années, ils sortent 3 albums qui tout 3 atteignent le top10 des charts allemands, notamment en surfant sur la vague du jumpstyle explosant en Allemagne et Hollande.

hyper-hyperCe qui les rend si fascinant (à mon sens), c'est cette capacité à évoluer et s'adapter à l'époque actuelle tout en restant fidèles à leur image, ultra kitsch. On peut tout à fait être insensible à leur musique, mais pas au style et à l'aura que dégage, « la grande gueule d'allemand » de H.P. Baxxter (le chanteur qui a trempé sa touffe dans le canard WC, pour ceux qui ne suivent pas). Pourtant, les mélodies sont souvent simplistes, pompées de grands classiques (Apache, Titanic...), les paroles sont ridicules, les titres encore plus, mais la voie de H.P. et la cohérence image/son renverra la moindre mauvaise langue dans ses 22 (6 Nations oblige). On retiendra les formidables « How much is the fish ? » (on se le demande hein?), « The question is what is the question ? » (je t'en pose des questions moi?), « Call me Manana » (si ça peut te faire plaisir), « Fuck the Millenium », « Behind the Cow » et le légendaire (oui oui !!) « Harder Faster Scooter ».

scooterN'ayons pas honte de «surkiffer» ces chansons avec des petites voix de jouvencelles germaniques répondant à la voix «overburnée » de H.P. Scooter échappe à la loi de l'évolution et à la dictature des modes et tendances. On pourrait s'amuser à tester sur un panel et leur demander de dater un titre de Scooter, mince serait le pourcentage de testeurs capables de tomber juste. C'est sûrement ce phénomène qui leur permet, encore aujourd'hui, de remplir les salles. Bah oui, si on fait toujours la même chose, on enlève le risque de perdre son public et si quelques brebis égarées viennent rejoindre le troupeau, c'est du bonus. Comme pour leurs compositions musicales Scooter se contente de peu. Ils n'ont surtout pas cherché à faire autre chose que ce pour quoi ils sont doués, c'est-à-dire du « boum-boum » merdique, mais qui défoule bien. Scooter ne dérape pas (on s'extasie devant le jeu de mot à la Bruno Mazure, allez !!!)

Même si Scooter n'a sûrement pas mérité le qualificatif de « légende » pour la qualité de leur discographie, on pourrait tout à fait leur attribuer pour leur longévité. Précurseurs de l'Eurodance hier, ils en sont les derniers survivant aujourd'hui et pour encore un bon moment. « Live Yestoday !!!! » (Titre de chansons à soumettre à H.P. immédiatement !!)

PS : Si vous êtes sages, ou tout simplement intéressés l'article « Une soirée avec Scooter » sera publié ;)

 

Comments  

 
#1 AidAke! 23-02-2009 16:10
Tu connais le remix de Modeselektor de Hyper Hyper?
Il est bien bien bien efficace
au cas ou
www.deezer.com/track/186925
Quote
 
 
#2 beegeesman 23-02-2009 18:28
Ouai je connais ;-)
Y'a un article sur l'album de modeselektor, et j'en parle un peu aussi ;-)

lesous-marin.org/.../...
Quote
 
 
#3 Nimä Skill 23-02-2009 18:37
T'as craqué mec !!!!!
Quote
 
 
#4 beegeesman 23-02-2009 18:50
Ohhh ;-) faut faire son coming out de scooter :-)
On a tous une musique qu'on aime secrètement et qu'on veut pas avouer, de peur que les autres se foutent de ta gueule. (mon petit frère c'est Johnny ;-))

Et bah moi j'ai plus honte!! vive Scooter!!
Quote
 
 
#5 kramer !!! 23-02-2009 20:04
j'ai fais du scooter mais j'en ai jamais ecouté...

C'est ptet par ce qu'il ressemble à Jean Paul Gaultier.
Sinon le Modeselektor il est bien puissant :wink:
Quote
 
 
#6 Tomnroll 23-02-2009 23:02
je me souviens d'un soir dans la cave du manhattan ou beegeesman m'a avoué son amour pour scooter. Et sans honte c'est ça le pire!
Quote
 
 
#7 DJromT 24-02-2009 15:11
Enorme, Beegeesman ! Super article ! Son coming out, j'y etait ! C'etait en Fevrier 2006, en allemagne, a Leipzig, devant un magasin de musique sur Ritterstrasse. On avait aprecu une affiche de Scooter sur la vitrine, avec un concert donne quelques semaines plus tard. "wow l'delire! " et on a reserve nos billets le soir meme. Le 10 mars 2006, concert de la tournee "Who's got the last laugh", gros delire entre eurodance inattendu avec ce groupe toujours vivant. Ne cherchez pas plus loin l'origine de cet article ! :-D
Quote
 
 
#8 Guest 25-02-2009 00:11
eheh, on va vraiment croire que je suis tarré ;-)

L'article sur le concert pourrait suivre. ;-)
Quote
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir