Jui
25

Justice

Auteur // Thomas H

Ça y est il est arrivé... Le buzz a enflé enflé et fini par éclater en un bel objet qui se nomme "†". En cette saison de sorties nombreuses (The Chemical Brothers, Digitalism,...) il faut choisir. Est-ce une bonne chose de choisir justice ?

justice

    On les voit partout, on entend parler que d'eux, ça y est, c'est nouveau tout le monde veut écouter du Justice. Pourtant, il y a quelques mois encore vous passiez Water Of Nazareth ou Let There Be Light dans une soirée bidon, tout le monde vous lapidait sur place en vous hurlant des "c'est quoi ce truc ? Ça ressemble à rien !" Mais bon la parole du dj n'est pas forcément écoutée, les "gens" préfère la parole du présentateur internet et les plus pointus d'entre eux, (ahaha) les voix de la page d'accueil de myspace ou de Youtube.

     Justice c'était vachement prometteur, enchaînant tube sur tube à chaque maxi. Cela a commencé avec We are your friend (absent de l'album, normal puisque c'est un remix) puis continué a grimper avec Water Of Nazareth, Let There Be Light et Phantom. Les Justice ont donc inventé leur son avec ces basses ultra saturées, son qui finalement reste celui de Ed Banger. Justice c'est un peu un mélange improbable entre le heavy metal et la house. On a ensuite atteint le sommet avec le tube forgé pour la radio et pour les boites, le très très efficace "d.a.n.c.e" dans lequel on retrouve le son crade justice mais aussi un son très disco house hommage à Michael Jackson (très drôle de faire chanter à des enfants des titres de chansons de Michael Jackson). Et puis voilà l'album. Très mégalo les Justice, avec cette énorme croix "vaisseau spatial" très Star Wars. Plein d'espoir d'un album tubesque et génial on l'écoute, et là... justice_band

    Ben finalement pas si tubesque que ça le "croix". Évidemment on retrouve les morceaux que l'on connait tous (Let there be light, d.a.n.c.e, Phantom pt1, Waters Of Nazareth) mais finalement on a l'impression que le reste fait un peu office de remplissage parfois.

L'album commence très bien avec Genesis, continu dans la mégalomanie avec ces sons de cuivres et de percussions genre peplum, puis la "Justice" basse qui arrive, un bon titre d'intro, un bon titre tout court même.

On enchaîne avec Let There Be Light et d.a.n.c.e donc pas de surprise. Puis arrive New Jack et... de la house filtrée à mort dans le style première french touch pas terrible avec évidemment une destruction à la Justice, mais le titre reste très moyen.

Phantom pt.I, certains d'entre vous connaissent, sinon c'est un morceau de Justice dans la continuité de Let There Be Light, plutôt sombre et toujours sale. Phantom Pt.II est différente. On garde le thème de Phantom pt.I, mais on y ajoute ces cuivres disco qui sont déjà présents dans d.a.n.c.e (les mêmes dans le désordre). Sympa.

Valentine est paraît il un hommage à Vladimir Cosma (le mec qui a fait la BO de la soupe au choux). En tout cas le début avec le synthé à la Supertramp (ça vous rappelle rien?) est sympa puis un autre synthé très soupe au choux d'ailleurs nous fait penser à un générique raté des années 80. Étrange, mais pas si mauvais que cela.

Le seul featuring de l'album est The Party avec Uffie. On avait déjà pu l'entendre dans un mix de DJ Mehdi téléchargeable sur internet sauf que l'instru était différente et entre nous bien meilleure, car ce morceau est plutôt décevant à mon avis.

Le track suivant, DVNO, est, pour être court, un d.a.n.c.e en plus rock.

Stress est pour moi une des perles de l'album avec ces violons très burtoniens. Au début cela rappelle un peu les dents de la mer ou ce genre de films, un truc plein de suspens, ça monte tout le temps, c'est "stressant" mais c'est bien bon ! Enfin One minute to midnight clôture l'album. Calme. Chiant un peu.

    Bref cet album n'est clairement pas l'album génial tant attendu, c'est un bon album certes, mais rien d'extraordinaire. Beaucoup le compare à Homework qui a lancé la première vague french touch. Non ! Je pense par contre qu'avec cette album . On a un son nouveau et quoi que l'on puisse penser si les "gens" arrivent à écouter du Justice, c'est bon pour tout le monde parce qu'on est bien loin des gaytta où autre. Cela reste de la musique de qualité mais pas facilement écoutable à la base. C'est un son nouveau et dire qu'il y a une nouvelle french touch et que justice en est le porte étendard est plutôt flatteur. C'est bien de voir que l'on vit quelque chose de nouveau. Ce qui porte préjudice à l'album c'est le buzz qu'il y a autour. A chaque fois que j'attends un album avec impatience je suis déçu... Ce fut le cas avec Epiphanie de Para One, pas si génial qu'on le prétendait. 

   Faut-il acheter "croix" ou pas ? Peut-être, si vous avez envie de dire à vos gosses plus tard "j'ai vécu ça". Pour cela achetez le, sinon bah je ne sais pas lol, démerdez vous quoi. En tout cas je suis fier d'avoir acheté Homework quelques semaines après sa sortie (alors que j'étais tout jeune) autant que je suis fier d'avoir vu Justice un an avant son explosion. (souvenez Homework avait aussi subit un gros buzz).

Comments  

 
#21 kramer !!! 03-02-2009 19:30
LOL exactement la meme que toi Bigba 8)
Quote
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir