Sep
23

Interview - Hi Population (FrenchBreaks)

Auteur // bigbabou

hipopulation.jpgUne fois de plus, l'interview se porte sur un artiste présent lors d'une soirée organisée par le Sous-marin, le festival Tempêtes Sonores dans son édition 2007.

Auteur d'un set nu skool break beat / big beat qui a surchauffé l'ambiance de la soirée du samedi jusqu'à la rendre moite, il a littéralement retourné le dancefloor.  

Hi !-population fait parti des dj’s précurseurs de la scène Nuskool Break en France. Dj breakbeat depuis maintenant une dizaine d'année, après avoir sévit dans le trio trip-hop « Acktarus » mêlant machines, violoncelle et chant, composé pour de nombreux courts métrages, sa sélection se caractérise le plus souvent par des breaks groovy, énergique et résolument orienté dancefloor.

Aujourd’hui, en tant que fondateur de frenchbreaks.org External link, Hi-population se consacre au travers de ses différentes dates à la promotion du genre et cherche à retrouver l’esprit festif et ouvert d’esprit de la scène NuSkool en UK.

Voici donc quelques questions pour en savoir plus sur lui, mais aussi son style : le nuSkool break beat !

 

 

Pour commencer un petit mot pour te présenter.

Alors, mon vrai prénom c'est Ugo, j'habite à Caen et je fais de la musique depuis très très jeune grâce à mes parents : conservatoire, école de musique puis home studiste et dj depuis 10ans maintenant.

 

On peut voir sur ta bio que tu es DJ avant d'être producteur. Quel a été le déclic déjà pour produire de la musique, puis pour te tourner vers le djing ?

Le déclic c'est simplement l'arrivée du pc, des premières cartes sons et de logiciels de musique accessible. À partir de là je pense que le premier réflexe pour un musicien c'est de s'enregistrer, cela a vraiment été un moyen pour moi de pouvoir envisager et étudier la musique différemment. Le Djing c'est simplement par passion et par envie de partager. Je ne me suis pas considéré au début comme un dj au sens technique, j'aimais plutôt proposer des sélections variées de ce que je pouvais écouter à l'époque.

 

hipopulationPeux-tu nous parler un peu de ton premier projet "Acktarus" ? Que t'as apporté ton passage dans ce trio trip hop ?

Oui, c'est en fait mon premier groupe avec un pote au chant et ma soeur Marina au violoncelle (qui fait aujourd'hui parti de Wax Tailor External link ) - On avait un local ou nous passions beaucoup de temps à improviser et s'amuser sur des morceaux. Je ramenais des trucs que j'avais bossés chez moi et on improvisait du chant et du violoncelle dessus. On a gardé le meilleur pour en faire des morceaux mais surtout les jouer sur scène. Le format groupe était vraiment sympa, je débarquais avec mon pc et mes machines au même titre qu'un guitariste, en tout cas c'est comme ça que je l'envisageai.

 

Tu as réalisé un mix sur Ableton Live pendant le festival. Qu'est ce qui t'as fait opter pour cette solution ?

La souplesse du logiciel, et le côté ultra pratique du mp3. Ce que j'aime avec Live plutôt qu'une formule hardware + vinyls type Serato c'est la possibilité de création sans limite. Je vois plutôt ça comme un mix 'n' live en fait, je rajoute pas mal de boucle, d'effets, voix au-dessus du mix... en tout cas je m'éclate 100fois plus que sur un mix "traditionel".

 

Est-ce que tu as totalement délaissé le vynile ?

Oui! je sais que certains djs sont complètement contre, mais franchement le mp3 c'est super pratique : je joue les morceaux des potes, je joue mes tracks, j'ai mon bac qui a été multiplié par 10 et si je veux un morceau c'est instantané via les portails de vente de mp3... après c'est à toi d'être créatif et original.

 

Est-ce que tu réalises des lives ?

Hum, mes sets sont un mélange de mix et de live, donc je pense pouvoir dire oui :-) mais c'est éphémère comparé à un live avec lequel tu tournes pendant x temps. Sinon je compte retravailler sur une formule groupe / live très prochainement.

 

Quel matériel utilises tu pour la production et / ou pour le live ?

Ableton Live, un clavier, un bon contrôleur midi puis quand même ma mpc2000xl, seul matos hardware que j'ai gardé.

 

hipopulationParlons maintenant un peu musique. D'où viennent et comment sont apparus les courants break beat et le nu schooll break beat ?

Pour le nuskool, c'est un courant qui vient d'Angleterre, il a été crée dans les années mi-90 et "officialisé" avec les premières soirées du genre à Londres organisé à l'époque par Adam Freeland, Rennie Pilgrem et Tayo. Pour le breakbeat si tu parles de l'original, il faut remonter dans les 70 avec le funk et les début du hip-hop.

 

Le courant break beat a connu une explosion ces dernières années, comment l'expliques tu ?

C'est un style à la frontière de nombreux autres courants. Si tu aimes la techno, la house, le funk le hip-hop la drum... tu vas facilement retrouver tes marques sur du break, car il puise ses sources dans tous ces styles.... Après les productions sont vraiment d'excellente qualité, taillé pour un dancefloor mixte (!). En fait cela a vraiment explosé en uk, australie, espagne. En france on peut dire que c'est reconnu mais c'est un peu plus complexe que ça à mon sens, car il y a très peu de distribution, il faut encore le plus souvent se fournir à l'étranger.

 

Quels sont d'après toi les artistes références dans ce style ?

Hum, alors par ordre chronologique : les pionniers du Hip Hop (Herc et co), Bassbin twins, Prodigy et Chemicals Brothers, Fatboy Slim, Freestylers, PlumpDjs Stanton Warriors pour ne citer que ceux là...

 

Les 5 meilleurs morceaux break beat pour toi ?

Alors là c'est super dur ! Je vais plutôt citer des albums : "A plump Night Out" des Plump dj's (sortie fin 90 qui a vraiment, à mon sens, redonné un coup de jeune à la vague big beat), après "Better Living Througth the Chemistry" de Fatboy Slim, "Experience" de Prodigy.. "Dig you own Hole" des Chemicals enfin c'est dur comme question.... j'ai du mal à répondre en fait.

 

Les 5 labels références ?

Skint

Fingerlickin

Superchaged

Wall of sound

Pussyfoot

 

Tu as créé le site frenchbreaks.org ? Qu'est-ce que cela t'as apporté ?

french_break External link Un bon moyen d'expression et d'échange pour la musque que j'aime et une très bonne bande de pote. Enfin le sentiment de ne plus être isolé (désolé l'ouest était plutôt le bastion des free et des sons dures il  y a encore quelques années, pas facile de s'imposer avec des sons funky et des trucs qui groovent :-)

 

As-tu constaté ce regain d'intérêt pour le mouvement break beat dans la fréquentation du site ? dans l'obtention de date dans les lieux ?

Oui complètement ! On a quand même réussi à attirer un peu les regards je pense, tant au niveau des pro, presse et public. Tous les gros festivals électro ont maintenant une programmation breakbeat. Et sans trop m'avancer je crois pouvoir dire que très souvent, nous avons été consulté (pour jouer ou pour filer un coup de main sur la prog). Je trouve que c'est assez révélateur, cela marque quand même un certain intérêt. Au niveau du public, oui la fréquentation du site a augmenté et le forum tourne avec une bonne communauté maintenant.

 

Que penses tu de la dynamique électro qui s'est installé en basse Normandie autour du festival Nordik Impakt. Cela a-t-il toujours été le cas ?

Je suis arrivé à Caen au moment de la deuxième édition du festival, je suis Havrais à la base. Du coup je ne peux pas trop parlé de l'avant Nordik. Ce qui est clair c'est que le festival a favorisé grandement cette dynamique et c'est un très bonne chose. J'avoue que si je suis resté à Caen c'est en partie pour cette dynamique que je trouve intéressante.

 

Ta playlist du moment.hipopulation

Alors, voilà ce que j'ai dans mon ipod en ce moment, je parle d'album encore une fois :

"Skimming the skum" de Lefties Soul Connection

"Rawville" de The Bamboos

"Hit the floor" de Breakestra

"The Find" de Ohmega Watts

"Dirtybeatbreakinfunkandhihop" compil du label Breakin bread

"Be" de Common

Le dernier projet de TM Juke + Robert Luis "You and Me"

Et toujours j'essaye d'écouter le max sorties nuskool, je vais juste citer 30hz et Baobinga qui sont pour moi les producteurs nuskool incontournable du moment.

 

Tes projets pour les prochains mois ?

Essayer de finir l'album de mon nouveau projet pour 2008 "Extended" (projet funky soul instrumental) (des featuring sont en preparation)

3 morceaux démos sont en écoutes sur mon myspace :

www.myspace.com/hipopulation External link

 

Le petit mot pour finir.

Pour les hauts normands, franchement allez faire un tour un Brighton un week end pour plonger dans la ville du break par définition. Essayer de checker les soirées du club l'Audio ou du Concorde 2 avant de partir. Un ferry part de Dieppe et arrive à Newheaven (Brighton est à 10km après, il faut juste choper un bus) - La traversée est pas chère en pieton! (genre 40€ A/R).

 

Links 

www.myspace.com/hipopulation External link son myspace

www.frenchbreaks.org External link Le portail français du break fondé par Hipopulation

Comments  

 
#1 kaneel 24-09-2007 17:26
le breakbeat, tout comme la jungle et la drum, de nos jours est tombé dans une sorte de spirales ou tout tourne autour de la qualité de production et non de la qualité de composition
Quote
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir