Jui
22

Beach Party 2005

Auteur // beegeesman

La revoilà chaude humide envoutante, non ce n’est pas la nouvelle Pamela Anderson de la région c’est la Beach Party de Dieppe. Pour la, sans doute, dernière édition dans les locaux de la MJC plage, le couple magique formé avec le sous-marin avait invité les infatigables amateurs d’électro à se dandiner sur la plage dieppoise transformée pour l’occasion, en dancefloor marin. Jamais en manque d’idées et d’initiatives les 2 associations ont une fois de plus innover dans la folie et l’originalité. Une soirée débutée aux alentours de 20h par un apéro mix avec Christophe aux platines et l’ami Yann au barbecue, merguez et sonorités à volonté. Le discours de Dominique, directeur de la MJC, résumant les activités des 2 associations terminé la fête allait pouvoir commencer. Christophe plutôt connu dans la région pour ces « mix formaté» et « imposés » du casino a pu s’éclater et nous montrer une face complètement différente de son talent. Un mix sucré, original, pêchu, bref une première déferlante brulante lancée aux premiers arrivés. Le bar commençant à s’animer, Lekima pu prendre la relève pour un mix toujours house mai plus orienté électro rock avec des sons connus et entrainant qui convia les fêtards à venir se poster devant les platines du DJ. Le témoin de ce relais électro fit ensuite passé à Betrand qui engagea son mix vers une évolution plus techno de la face electro. Un mix plein d’entrain qui fit fourmiller les petits petons des plageux. Puis vint le tour des 2 rouennais venu explorer la nuit dieppoise. Le sautillant David Asko parvint à communiquer sans encombre sa bougeotte aiguë à tous les teuffers, pour au final un rendu parfait d’un mix naviguant entre rythme soutenu et sonorités éclatantes. Le 2eme compère Flip l’heureux patron d’Unplug continua dans la lignée de David Asko en insistant plus et en variant plus les rythmes tout en gardant une chaleur sonore intéressante. Une apparition remarquée et appréciée des 2 rouennais suivi par un Thierry déchainé derrière ses 2 platines, toujours sous le signe de la techno mais déclinée sous une forme plus techno encore, bref une techno poussée à l’extrême. Une techno mise à l’honneur et sublimée par Thierry. La clôture et la mission d’accompagner les rescapés encore nombreux jusqu’au levé du soleil était donnée à Ben qui s’illustra dans un mix old school acid parfait pour tenir envouter le public. Une déco effectuée en live par Karim et Jean-Do, un Bar bondé à tout moment, une ambiance bonne enfant, un soleil et une chaleur propice à l’événement, évidemment un bonheur absolu partagé par tout le monde. Si la plage avait été une femme elle aurait pris beaucoup de plaisir cette nuit la, c’est la tête encore bougeotante et le corps encore tremblant que la dernière Beach Party se termina, un brin d’émotion mais une énorme pelleté de satisfaction.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir