Fév
16

Laurent Garnier live @ flêche d'or

Auteur // bigbabou

thumb_laurent
Voilà maintenant deux ans que Laurent Garnier a quitté Paris et par la même occasion sa résidence au Rex club qu'il aura tenu  pendant 17 ans (!) . Depuis, ses apparitions se font plutôt rares. Alors quand on te propose "ça te dis d'aller voir Garnier à la flêche d'or ?". Ni une ni deux tu laches tous ce que tu fais et tu sautes dans la voiture ! Mais là j'ai pris la route un peu trop vite : j'ai oublié mon appareil photo. Donc pas de photos snif ... Mais ce n'est pas ça qui va gacher mon plaisir. C'est partie pour une soirée qui s'annonce ENORME évidement !

Rendez vous à 20h30 devant la flêche d'or. J'arrive un bon 20 minutes avant pour me mettre au bout d'une fil d'attente de 50 mètres (sic!). Si Garnier a quitté Paris, le public n'attend que lui ! 45 minutes plus tard, entré dans cette très belle salle, où un groupe hybride entre percu électro et rock métissé assure le warm up. Juste le temps d'étancher la soif et de se réchauffer de l'attente.

Changement de plateau.

Laurent Garnier arrive enfin aux machines, accompagné de  Philippe Nadaud aux cuivres et Benjamin Rippert aux claviers. Un début de live tout en douceur avec une touche jazzy entre cuivre et piano qui constituera le fil rouge de cette soirée. Performance d'une propreté irréprochable, mariant des styles si différents d'une façon si naturelle, qu'on ne peut qu'être emporté par le son. Garnier, reconvertie en chef d'orchestre, nous gratifi d'un crispy bacon qui élève la température d'un cran. Une version triturée du morceau mythique mais toujours aussi bon. La suite est constituée de montés, de rythmes charley porté par les cuivres ou le son vintage à souhait du clavier, de redescentes, de break beat puis repart de plus bel pour une incursion drum n' bass avec le titre first reaction et la présence d'un MC au flow dévastateur. Les 3 acolytes nous font passer par toutes les sensations que la musique peut communiquer. Un moment vraiment intense et une diversité que les 200 personnes massées devant la scène apprécient.

Enfin, le titre The man with red face cloture ce set mémorable et laisse les deux musiciens exprimer l'étendue de leurs talents. La complicité qui transparait entre les trois hommes dans cette prestation est à la hauteur du travail qui a dû être fourni pour offrir une telle qualité. Un voyage à travers les styles d'une homogénéité étonnante et surprenante. Une dernière montée et voilà c'est déjà fini ... deux heures qui sont passées comme une seule. 

N'oublions pas les visuels d'une très bonne qualité, réalisés par Le Projectionniste. En accord tout au long de la soirée avec la musique et proposant des graphismes originaux, ils ont largement contribué à l'ambiance de la soirée. Une qualité assez rare, qui devait d'être soulignée.

Vous l'aurez deviné (avec mon avis très très subjectif j'avoue ...), je vous encourage fortement à assister à ce live. C'était pour moi pas mal de première fois. Première soirée dans ce lieu et première de Garnier en live qui d'après certains connaisseurs fut l'un de ses meilleur.

Pour ceux qui seraient intéressés, Laurent Garnier se produira sur scène le 17 février à Belfort, le 7 avril à Morlaix (29), à l'occasion du festival Panorama 10. La tournée passera ensuite par le festival Garorock, à Marmande (47), le 8 avril.

    http://www.fcom.fr External link

    http://www.laurentgarnier.com External link

    http://www.flechedor.fr External link

(PS : merci M H ;o) )

edit 10/09/07 

Une petite vidéo du live

 

 

Comments  

 
#1 beegeesman 17-02-2007 18:39
Laurent Garnier c'est comme dans le cochon... tout est bon!!!
Quote
 
 
#2 florent 26-02-2007 15:24
Garnier m'a toujours retourné!
Pour moi, le meilleur moment fût quand il a mixé à brigthon au mois d'octobre dernier. C'était sympa de le voir jouer dans un autre pays...
Je ne l'ai jamais vu en live mais ça doit être énorme.
Quote
 
 
#3 bigbabou 26-02-2007 23:14
J'ai obtenu quelques infos supplémentaires sur cette soirée et de belles photos sur le site www.le-hiboo.com

- le premier groupe se nommait speed caravane
- le MC dont je n'avais pas capté le nom s'appel Spleen dont voilà le myspace :
www.myspace.com/mynamespleen

- et enfin retrouvez de bien belle photos sur l'article consacré à cette soirée ici
Quote
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir