Mai
04

[Review] Komplex De Deep Session : Master H @ Chez Moune

Auteur // beegeesman

komplexdedeepsession2

Les aventures parisiennes continuent ! Question à 100 balles, comment peut-on trouver des soirées gratuites avec un dj International à Paris ? Et bien chez Moune ! Grace aux super moyens de communication que nous offre la technologie (facebook quoi…) on peut suivre ses dj favoris et ne manquer aucun de leur Gigs ! C’est donc à l’appel de Master H que je décidai de répondre, avec la fine équipe, dans ce bar/boite à l’histoire chargée. Paradoxalement (et connement même), on se pose la question farfelue de savoir quelle est la crédibilité d’une soirée où on peut venir entendre un dj dont la renommée n’est plus à faire pour 0 euros. Saluons plutôt l’initiative, aussi rare que courageuse de ce club, qui n’a pas fini de faire parler de lui. Do you like to come inside ?

Arrivée vers une heure du matin, première surprise, pas de queue excessive (j’ai envie de dire, normal pour un ancien club lesbien), la devanture opulente attire l’œil, un brin de mégalomanie parisienne old school, évidente réminiscence venant de l’époque de la création de ce lieu dans les années 30, so chic, so Paris !

Une fois la vingtaine de marches descendues, nous déconnectant du monde réel, on plonge dans une ambiance sombre et réjouissante, un long bar nous emmène façons fil d’Ariane vers les premiers mètres de la piste de danse. Déjà les sons rythmés et bondissant de Master H nous appellent, habillant un espace cosy et dangereusement simpliste de ses plus belles entremises musicales.

Après ces approches d’ordre spatial, passons au maitre de cérémonie, j’ai (déjà) nommé, Master H. Le Mister (H ?) est donc aux manettes pour un mix vinyles et PC pour la prouesse technique et ce, toute la nuit, pour la prouesse physique !  Bio express ! Début en trombe chez Soma, club de oufs all over the world, lance son label Komplex de deep. C’est légèrement réducteur comme Bio  mais c’est soit trois lignes, soit trois pages. Et puis le meilleur moyen de le découvrir c’est quand même de l’écouter mixer, ça part dans tout les sens, sans se désunir. Ca fait bouger les fesses, sans se dévergonder. Ca capte la tension, sans se détendre. Bref, une vrai thérapie musicale, tout y passe, relaxation auditive, étirements fessiers, écrémages des mauvaises pensées, bienvenue au cabinet de Master H.  Je n’oserai même pas décrire son set de manière aussi pointue que j’ai pu tenter de le faire pour d’autres, je préfère garder cette impression globale de plénitude qui vous accompagne jusqu’aux derniers souffles de votre nuit.

On conclue donc une soirée de grande envergure dans un petit club qui carbure à l’audace, drivée par un DJ masterclass qu’on aimerait voir plus souvent sur les scènes parisiennes. Voilà un lieu de plus à suivre dans ma (et la votre j’espère) constellation clubbistique parisienne. Finissons donc cette petite review par une, toujours aussi savoureuse, citation de fin de set « Mais mec (à Master H), elle pue le cul ta musique, si j’avais ma meuf sous la main je la baiserai direct là ». Avis aux impuissants…

Links

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir