Jui
22

Un Week End à La Plage - Soirée Lady Free Party

Auteur // beegeesman

flyer-tempetes2006-smallQui a envie de savoir comment s’est passé le Festival ??? Comment les différent mixs et lives ont réchauffés notre frileux week-end Dieppois ??? Ne répondez pas tous en même temps, votre serviteur est là.

 

Commençons notre petit week-end par la Before ; organisée chez nos amis du Mieux ici qu’en face ce petit tour de chauffe nous a permis a tous de prendre la température de nos chères compagnons dieppois. Dans une ambiance cosy et soignée, au milieu des habitués et des premiers accros musicaux, Arnaud délecta tout ce petit beau monde d’un mix drum & bass downtempo envoutant et très approprié à ce lieu charmant.
Après une petite pause casse-croute bien mérité pour tout le monde, les filles purent enfin lâcher leurs énergies sexy et claquantes, la soirée Lady Free Party pouvait enfin commencer. La MJP (oui ça fait plus jeune que Maison Jacques Prévert !!!) éclairée de milles feux par notre excellent Jimmy, animé, grâce à des visuels enormissimes était fin prête à fêter les « Djettes ». La première à allumer le feu (non non je ne suis pas fan de Johnny !!) fut Liz. Devant un Osmoze & Josypublic, il faut bien l’avouer, encore peu nombreux, elle nous offrit un mix techno de grande envergure, tenant en haleine les premiers teuffers déjà scotchés aux enceintes. Chargés de motiver les nouveaux arrivants, Osmoze fut la suivante à se présenter dans l’arène MJP ; un mix progressif et agressif qui navigua entre Drum et Hardtek ; résultat : 2 tympans en moins (non!!! Thomas à la régie gère le son) et des étoiles plein la tête. Le pic de la soirée, niveau affluence bien sur, coïncide avec l’arrivée de Josy derrière les platines, ses armes ? DynaUne caissette de disques pleine à craquée, de sons prêts à vous faire craquer. La tek groovy de la gagnante de la soirée des overdoses sonores, en fit chavirer plus d’un, pas loin de 2heures de montagnes russes cérébrales aux rythmes enchanteurs de Josy. Le relais fut ensuite passé à la « dame oiseau » (bon c’est vrai Ladybird ça passe mieux !!) avec un mix hardcore qui fit décollé de leurs bières les plus téméraires piliers de bar de la soirée. La sautillante Ladybird laissa ensuite place à Dyna, la nordiste (je le précise parce que ca me fait plaisir et toc). Un mix énervé, étrange et surprenant, une maitrise du changement de rythme capable de vous dérider n’importe qui, en bref un son Hardfloor bien du nord proposé par Dyna toujours aussi souriante et pétillante pendant son set. A 5h du matin, l’heure ou les pécheurs en mer s’activent à Dieppe, fut l’heure de l’After pour les pécheurs de son.

Direction donc le Manhattan ou le staff avait ouvert spécialement ses portes pour l’occasion. Une réussite sous les assauts sonores de Ben, une cave bien rempli pour cette heure bien tardive ou matinal (selon les points de vue). Une After qui se prolongea jusqu’à 9h du matin avec des passages derrières les platines des filles de la soirée encore présentes. Un bonus d’une heure de Josy ça se refuse pas non ?

Une soirée réunissant plus 300 personnes avides de sons et de fêtes, des sourires jusqu’aux oreilles, des Djettes happy derrière leurs platines, c’est ça un moment Sous-marin, et c’est pas dur à partager. On se retrouve pour la soirée de Samedi ?

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir