Oct
15

Intec Records : un oubli malheureux ?

Auteur // bigbabou

intec.png Cela faisait quelques temps, que je ne m'étais pas intéressé à Intec Records, le label de Car Cox External link , sûrement l'un des Dj les plus connu à travers la planète ( et sans doute le plus cher aussi). Pourtant, mes premiers disques venaient de cette maison, qui ne comptait alors qu'une dizaine de références. Huit ans après sa création, la cinquantaine de références est bien dépassée et les goûts d'hier  ne sont plus forcément en adéquation avec les sorties d'aujourd'hui.

C'est donc avec une pointe de nostalgie, que j'allais m'enquérir des dernières sorties de ce label pour espérer y déceler une nouveauté meilleure que les derniers maxis. Et oui, Intec Records c'est tout même quelques bons maxis comme Pontape de Renato Cohen External link , ou le Finaly EP de Oxia External link .

Donc je tape l'adresse du site "www.intecrecords.com" et là vous pouvez le constater par vous même External link , on est loin du site attendu. Derrière le site en question se cache en fait un type de société qui pullule sur le web et qui spécule sur les noms de domaines. Ils ont tout simplement racheté  le domaine intecrecords.com qui est arrivé à expiration (et oui ça marche par abonnement) pour ensuite le revendre à prix d'or.

carl_cox.jpgSi c'est un oubli malheureux de la part du label dans la gestion de son site web, c'est une erreur qui peut coûter cher. Sans compter le temps d'indisponibilité si le site est également une plateforme de vente, mais cela serait étonnant que ce soit une nouvelle stratégie tournée vers le myspace (qui lui est toujours en ligne External link) pour une structure aussi importante.

Si c'est un oubli, je n'aimerais pas être à la place de celui qui a zappé ce petit détail. Il à l'air gentil Carl Cox comme ça sur les photos, mais en homme d'affaire avisé qu'il est, je ne m'amuserai pas à lui faire perdre de l'argent. 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir