Web

Juil
03

Basement MX ou comment se prendre facilement pour un dj

Auteur // bigbabou

thumb_basementMX
Plus gadget qu'autre chose ce petit programme flash permet de se prendre pour un dj sans se prendre la tête. L'interface, assez bien modélisée, ne peut être plus claire: deux platines et une table mixage. La simplicité de la chose réside dans le fait que les morceaux, ou plutôt samples, sont au même tempo et déjà calé. Donc pas besoin de se galérer à ce niveau là, même les débutants peuvent s'y croire.

Pour vous amuser, vous disposez de deux bacs de 7 samples, un techno et un down tempo, le troisième ne fonctionne malheureusement pas.

Dommage que les concepteurs n'ai pas prévu la triple correction et le pitch sur les platines pour pousser le réalisme un peu plus loin, mais je crois que cela touche plus aux limites de flash en lui même qu'autre chose.

Bref, de quoi s'amuser 5 minutes. A vos platines !

edit 27/09/07 : le lien vers la version original totalement fonctionelle et sans bug est ici : http://basementmx.andre-michelle.com External link  

Jui
24

Disc Revolt, une autre façon de vendre sa musique

Auteur // bigbabou

discrevolt1 External link

Vendre des disques pendant les concerts reste une des meilleurs solutions pour les artistes inconnues de diffuser leur musique. Seulement il y a plusieurs inconvénients. Faire les CD, imprimer les pochettes etc. Autant de choses qui, à l'heure d'internet, peuvent paraitre fastidieuses. Aujourd'hui les téléchargements en ligne permettent d'acheter les titres à l'unité comme sur Itunes par exemple et qui ont l'avantage de réduire les coûts de fabrications liés au support. Disc Revolt External link, service uniquement disponible pour les US et le Canada pour l'instant, est basé sur ce principe, mais donne une dimension physique qui manquait à la vente de musique en ligne.

Avr
25

Les 5 erreurs courantes sur Myspace

Auteur // bigbabou

myspace Le festival laisse peu de temps pour poster des articles, mais j'ai pris mon clavier après être tombé sur un article qui pourrai en intéresser plus d'un. Pourquoi ? par ce que ça parle de Myspace, THE place to be, pour qui touche de près ou de loin (voir pas du tout) à la musique.

En effet cette plateforme est devenue incontournable dans le domaine. Bien qu'aujourd'hui on parle d'accessibilité et d'ergonomie des sites web, Myspace se distingue par son interface pauvre et inesthétique. Vous ne vous êtes jamais demandé pourquoi il fallait copier du code dans le champs influences par exemple pour modifier l'apparence de votre page ? Bref quelques lacunes comblées par tout le buzz et l'écosystème qui s'est créé autour. Malgrès tout, aujourd'hui il faut être sur Myspace, ( la preuve on y est ;) ) et s'accommoder de ces défauts au risque de passer pour le has been du coin . 

Mais une page Myspace pour être efficace ne doit pas comporter tout et n'importe quoi comme l'explique cet article en anglais External link . Issue du blog de Andrew Dubber External link , spécialiste des nouveaux marchés de la musique et de la musique en ligne, il  explique les cinq erreurs les plus couramment rencontrées sur les pages Myspace.

Alors, qu'est ce que ça donne chez vous ... ? La réponse dans 5 minutes avec la suite de l'article.